L’ostéopathie, méthode exclusivement manuelle, est fondée sur une connaissance approfondie de l’anatomie, de la physiologie et de la sémiologie afin de comprendre et de répondre aux symptômes présentés par le patient le jour de la consultation.

 

Le corps est une unité fonctionnelle propre au sein de laquelle les différents systémes articulaires, musculaires, viscéraux et crâniens travaillent ensemble pour sauvegarder l’équilibre de chacun.

 

Il sera aisé de comprendre par exemple qu’une chute récente ou certaines séquelles dûes à un accident plus lointain pourront être la source d’un déséquilibre.

En supposant un tel scénario, l’équilibre global sera perturbé.

Localement, une gêne voire une douleur se manifestera et, à distance, le confort de la personne dans sa posture pourra être altéré.

 

L’ostéopathe recherche la cause, le point de départ.

Pour cela, l’écoute du motif, les antécédents médicaux, poser des questions sur la santé des systèmes de l’organisme seront nécessaires pour établir un diagnostic.

 

Après des tests précis à la recherche d’une restriction de mouvement, il aura pour objectif de restaurer une mobilité saine des structures en souffrance avec leur environnement intime.

 

Le domaine d’action :

  - Articulations et muscles : lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, séquelles d’entorses, tendinites, douleurs mécaniques

  - Séquelles de traumatismes : accidents de la voie publique, chutes post-traumatiques

  - Système nerveux et vasculaire : troubles du sommeil, stress, anxiété, névralgies (sciatique, cruralgie, pubalgie, NCB)

  - Système digestif et viscéral : troubles digestifs (constipation, ballonnement, hépato-biliaires), troubles somato-émotionnels

 

Le nombre de consultations est variable fonction de chaque cas, généralement deux à trois séances suffisent pour un motif précis sur une durée de quelques jours à un mois.

 

En aucun cas, la consultation chez un ostéopathe ne remplace celle du médecin traitant (bilan biologique et radiologique).

 

Il est nécessaire de garder présent à l’esprit que les symptômes et affections cités précédemment peuvent être causés par des pathologies n’étant pas du ressort de l’ostéopathe.